En tant que nouvelle approche, l’ANL offre une source d’intérêt et de questionnement pour des études approfondies. Il est important de contribuer à ce nouveau paradigme dans le domaine de l’enseignement des langues secondes en entreprenant des recherches qui contribueront à son amélioration.

Pour accomplir cela, il est nécessaire d’entreprendre des recherches qui permettront:

  • un élargissement et une meilleure compréhension des fondements théoriques de l’approche;
  • une meilleure compréhension/évolution de l’approche, en particulier par des variantes dans les contextes où elle est appliquée (enfants/adultes, degré d’intensité, l’importance des stratégies d’enseignement, etc.);
  • l’identification des défis ainsi que des contraintes et des limites de la mise-en-œuvre de l’ANL à différents paliers (enseignants, étudiants, établissements);
  • la modification ou des améliorations à certains aspects de l’approche, si cela s’avère nécessaire.

Des exemples des nombreuses recherches rédigées par les co-concepteurs de l’ANL se trouvent à l’adresse suivante: http://uqam1.academia.edu/ClaudeGermain

Un certain nombre de recherches ont été entreprises récemment par des chercheurs universitaires, portant sur les effets de l’Approche neurolinguistique et le français intensif ainsi que l’apprentissage du français langue seconde.

 

 

 

 

 

Il existe plusieurs thèmes sur lesquels des chercheurs pourraient se pencher. Parmi ceux qui offrent un intérêt particulier dans le domaine de l’apprentissage de la langue seconde: 

  • le concept de la grammaire interne, son opérationnalisation dans la recherche et ses caractéristiques à différents niveaux;
  • la grammaire interne et ses liens aux niveaux seuils en apprentissage de la L2, proposés par Cummins (1984);
  • le développement des habiletés en lecture et le rôle de la grammaire interne;
  • la reconceptualisation de la grammaire traditionnelle pour faciliter la distinction entre la grammaire interne et la grammaire externe;
  • les stratégies d’enseignement de l’ANL pour l’enseignement de la grammaire interne (pour la compétence à l’oral) et de la grammaire externe (pour les habiletés en écriture);
  • l’adaptation des stratégies d’enseignement pour les apprenants adultes;
  • le développement des habiletés cognitives par l’ANL;
  • l’intégration des matières et les résultats dans les autres matières scolaires.